Divers

La visserie : une vis pour chaque usage

Taille, type de filetage, composition de l’alliage… il existe une multitude de vis différentes, chacune étant destinée à un usage bien particulier.
Voici quelques informations pour y voir plus clair.

Physionomie d’une vis

Quel que soit le type de visserie screw, vous aurez toujours :
– La tête qui est la partie haute restant plus ou moins visible une fois en place. Il existe des têtes rondes, des têtes fraisées et des têtes plates.

– L’empreinte, située sur la tête, c’est elle qui va permettre le vissage avec l’outil adéquat (généralement un tournevis). On en trouve de toutes les formes. Les classiques plates et cruciformes, mais aussi à 6, 8 ou 12 pans, triangles, carrées, en étoiles…

– Le corps, de différents diamètres et toutes longueurs

– Le filetage qui permet la tenue de la vis avec le filetage à bois et à métaux, mais aussi du filetage spécial béton, spécial PVC, autoforant…

Alliage et traitement

L’alliage composant la vis joue un grand rôle dans la résistance à la force (arrachement, cisaillement, torsion…) et au temps (corrosion).
Selon l’usage et le besoin en résistance, on pourra choisir :
– Des vis bichromatées ou zinguées plutôt réservées à l’intérieur

– Des vis phosphatées avec une bonne résistance générale

– Des vis chromées qui se rapprochent des zinguées en résistant mieux à la corrosion

– Des vis en laiton réservées à l’usage en intérieur et plutôt pour le bois

– Des vis inox idéales pour l’extérieur. On distingue l’inox A2 et l’inox A4. Ce dernier, grâce au molybdène qu’il contient, est le plus résistant à la corrosion, mais il est évidemment plus cher.

Ce ne sont que les principaux matériaux utilisés, cependant, pour des usages très spécifiques, il existe encore des vis en alliages acier ou métaux spéciaux avec traitement de surface par hydrolyse.

Quels critères retenir pour le choix d’un type de vis ?

• La destination : vis à bois pour le bois, vis à métaux pour le métal, vis à béton pour le béton…, généralement, les vis portent le nom du matériau pour lesquelles elles sont destinées.
• La qualité de l’alliage pour éviter la casse lors du serrage ou de l’usage.
• Le traitement de surface qui ne doit pas sauter lors du serrage.
• La longueur et le diamètre souhaités.
• Et enfin la tête (visible ou non) et l’empreinte à choisir selon la force de serrage prévue.

Related posts

La méditation : qu’est-ce que c’est ?

sophie

Combinaisons pyjama femme

Laurent

Le mug personnalisé est un objet idéal comme cadeau exceptionnel

Laurent