Informatique et Internet

5 astuces à connaître pour protéger votre navigation sur le web

Lorsqu’on navigue sur le web ou qu’on s’expose sur les réseaux sociaux, il faut être conscient que nous prenons des risques. Le web regorge de pirates informatiques et de personnes malveillantes prêtent à tout pour vous soutirer des informations personnelles si cela leur permet de gagner de l’argent par la suite.

Afin de vous aider à éviter les pièges de ces cybercriminels et de vous assurer d’avoir le contrôle de vos données personnelles, voici 5 conseils à suivre.

  1. Se protéger du phishing 

Les adresses mail scolaires et universitaires sont des cibles privilégiées. Les bases de données des étudiants sont une mine d’or d’informations personnelles sur ces derniers. Dans le cas d’une escroquerie par phishing, un membre du personnel est incité à répondre ou à cliquer sur un lien dans un faux courriel ou un faux message texte pour diffuser un logiciel malveillant, voler des informations d’identification, voire pire. Les cybercriminels utilisent les courriels des étudiants pour demander des prêts frauduleux, voler des identités, faire du chantage et infecter des réseaux entiers.

Prévention : Vous pouvez généralement détecter une escroquerie par courriel de phishing en lisant l’adresse de l’expéditeur. Par exemple, l’URL du site Web des impôts français, www.impots.gouv.fr, pourrait être affichée sous la forme www.impots.gov.fr et la plupart d’entre nous n’y verraient que du feu. Pour plus de sécurité, ne cliquez jamais sur le lien d’un email si vous n’avez pas vérifié l’adresse de l’expéditeur au préalable. 

  1. Connaître les termes et conditions

Lorsque vous vous connectez à un site Web, que vous vous inscrivez sur un réseau social, que vous téléchargez une application ou même que vous utilisez une application que vous possédez déjà, soyez conscient des termes et conditions que vous acceptez en téléchargeant et/ou en utilisant cette application. Pas besoin de connaître les conditions sur le bout des doigts ou de suivre une formation RGPD Paris avant d’installer ou d’utiliser votre application favorite, mais sachez qu’une application que vous utilisez pour scanner votre visage, par exemple, pourrait partager ces données avec votre nom, votre historique de navigation, vos informations de contact et bien plus encore.

  1. Ne partagez pas vos informations personnelles

Cette règle est assez évidente, mais elle mérite d’être répétée, ne partagez pas d’informations personnelles ou, du moins, soyez conscient de qui pourrait lire (ou finalement « découvrir ») quoi. Il suffit d’une brèche dans les informations, une adresse électronique avec un mot de passe faible ou votre nom et votre adresse complets, pour permettre à quelqu’un prêt à utiliser un peu de raisonnement déductif et de compétences en matière de recherche sur Internet de créer une menace pour votre identité, votre sécurité financière, etc. 

Cela signifie également qu’il est dangereux de partager ses comptes avec ses amis, comme un compte Netflix, par exemple. 

  1. Connaître les risques et vos réseaux

Téléphone Mobile, Smartphone, Clavier, App, Internet

Connaissez vos risques et vulnérabilités spécifiques (en fonction de votre utilisation, de votre âge, de vos objectifs professionnels, etc.) Soyez avertis et informés pour pouvoir mettre en place les protections nécessaires et savoir comment réagir en cas de problème.

  1. Autres conseils de sécurité des données pour les étudiants et les écoles

  • Mettez à jour les applications et les systèmes d’exploitation des appareils
  • Conservez des sauvegardes (sécurisées) des fichiers ou bases de données importants
  • Ne pas utiliser de sources WiFi non sécurisées 

Related posts

Les enjeux de l’infogérance de parc informatique à l’ère de la transformation numérique

sophie

Soldes chez Huawei… que du bonheur!

Web Express

La gestion de base de données

sophie