Emploi et Enseignement

Quelle est l’utilité d’une formation professionnelle de couture ?

Vous avez du mal à trouver une école de couture proche de vous qui répond à vos objectifs et possibilités ? Vous pouvez opter pour une formation couture sur Internet. Que ce soit pour une formation ou pour un perfectionnement, apprendre la couture sur Internet est la meilleure alternative pour limiter les déplacements, certaines dépenses et gagner du temps. Cet article présente quelques perspectives idéales pour l’apprenti couturier.

Définition du BEP

Le BEP signifie « brevet d’études professionnelles ». C’est l’antichambre rêvée d’un CAP ou d’un bac pro dans le même domaine, la pratique étant à la clef de la réussite. En parallèle du niveau collège, il existe un BEP « métiers de la mode et des industries connexes ». Par ailleurs, il existe plusieurs options :

  • mode et chapellerie,
  • fourrure,
  • maroquinerie,
  • couture flou (l’idéal si vous voulez faire, plus tard, de la haute couture),
  • prêt-à-porter,
  • tailleur homme ou dame,
  • sellerie générale,
  • entretien des articles textiles,
  • vêtement de peau.

Qu’est-ce qu’un bac pro métiers de la mode ?

Reconnu dans toute l’UE, voire au-delà, le bac pro métiers de la mode est un diplôme d’État qui se prépare dans plus de 150 établissements, entre CFA (centres de formation d’apprentis), établissements régionaux d’enseignement adapté et lycées professionnels. Les régions les plus représentées sont entre autres l’Île-de-France (21 établissements concernés), Nord-Pas-de-Calais (11), Midi-Pyrénées (8), Rhône-Alpes (18) et PACA (9). Les principaux DOM et TOM sont également bien lotis (Martinique, Réunion, Guadeloupe, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française). Le bac pro métiers de la mode est une bonne alternative pour ceux qui souhaitent devenir modéliste, modiste, prototypiste en matériaux souples, tailleur ou couturier.

Des stages pour l’initiation aux travaux d’aiguilles

Il existe plusieurs structures qui proposent souvent des stages pendant des vacances ou sous forme de cours du soir – d’initiation ou de perfectionnement. Les animateurs de ces stages sont pour la plupart du temps des professeurs de filières conventionnelles. Ils peuvent consacrer toute leur carrière à ce style d’enseignement. Grâce à l’intervention de professionnels de la broderie, du crochet de Lunéville ou de la peinture à l’aiguille (si, si !), les horizons des couturiers sont volontiers élargis.

La formation continue, que retenir ?

La formation continue est destinée aux salariés des entreprises du secteur de la mode qui souhaiteraient perfectionner leurs connaissances. Les notions annexes à la couture, comme la qualité, l’industrie du luxe ou le bien-aller sont prisées et les éléments de base purement techniques et manuels laissés. Le salarié en formation continue peut demander à son employeur un financement pour une formation CPF couture. Car il pourra profiter de la progression de son employé.

Related posts

Recrutement d’un commercial : étape délicate, car stratégique

sophie

Devenir représentant du personnel en intégrant le CSE de son entreprise

Franck

Avantages et inconvénients d’être avocat

Laurent