Immobilier Maison et Jardin

LE MONDE DE LA COLOCATION ETUDIANTE A PARIS

LE MONDE DE LA COLOCATION ETUDIANTE A PARIS
Notez cet article

La colocation étudiante est la forme de colocation la plus convoitée en France. L’émergence de cette forme de colocation est due à la saturation des logements pour les étudiants dans les grandes villes de France. Cela implique que la colocation étudiante est une réelle solution face à cette situation et elle représente des avantages chez les jeunes en fin d’étude ou pour les nouveaux entrants dans les universités. Vous cherchez un peu des informations sur la colocation étudiante à Paris ? Cet article ici présent va vous décortiquer les règles à suivre, les avantages ainsi que les inconvénients de la colocation étudiante à Paris.

Les principes qui dirigent une colocation étudiante à Paris

La colocation étudiante suit les principes de base de la colocation à Paris en général. Mais spécifiquement pour la colocation étudiante, la première condition est d’avoir la qualité d’étudiant. Comme c’est une colocation donc les personnes qui vivent dans le même appartement ou dans la même maison vont partager le paiement du loyer et des charges locatives. Cela va suivre les modalités de paiement selon le type de contrat de bail avec le propriétaire. Cependant, tous les résidents ont le droit d’usage et de jouissance de la propriété sauf si un étudiant veut avoir une partie privative donc il est possible qu’il règle dans son loyer la jouissance d’une chambre privée. La deuxième condition c’est d’être solvable dans le paiement du loyer et des charges locatives. Un étudiant s’il n’a pas encore d’une ressource financière stable, un garant peut se manifester pour assurer le propriétaire et les colocataires car l’insolvabilité va causer de nombreux problèmes et de mésententes. Le garant pourrait être un proche de l’étudiant comme ses parents ou des membres de sa famille.

Les avantages qui se dessinent dans une colocation étudiante à Paris

Ce n’est pas par hasard si 20 % des étudiants en France choisissent ce mode de logement, c’est à cause de ses nombreux avantages. Le principal avantage se trouve sur le coût du loyer. A Paris, louer une chambre en colocation semble moins chère que de louer un studio.

Ensuite, la colocation permet de réduire aussi ,par le biais du division au prorata du nombre de colocataires vivant dans un appartement ou une maison, d’autres charges locatives (téléphone, gaz, eau, internet,…). De ce fait, il est important d’instaurer un règlement de colocation pour la fixation de la part que chacun contribue dans la consommation de ces biens et services locatifs qui sont les besoins fondamentales au quotidien.

Dans la colocation étudiante à Paris, on peut grandir dans le sens relationnel avec d’autres personnes. Ainsi qu’essayer de prendre des responsabilités cela fera du bien dans votre développement personnel. En tant qu’étudiant, on est proche de la vie des adultes donc c’est bien aussi de consacrer un peu de temps à s’y habituer.

Les inconvénients qui pourraient se produire dans une colocation à Paris

Comme tous les types de colocations, la colocation étudiantes à Paris n’est pas isolée des certains inconvénients. Il se peut que dans la colocation , les bruits pourraient se manifester car entre jeunes cette situation n’est pas négligeable. Donc pour faire des révisons à la maison, il faut instituer des règles bien claires sur le temps qu’on autorise à chacun de mettre la musique à un volume un peu plus élevé. D’autre part, dans une colocation étudiante à Paris, le bail est souvent sous contrat solidaire. Par conséquent, en cas d’insolvabilité d’un colocataire, vous pourrez se retrouver à payer son loyer car dans le contrat solidaire, le propriétaire a le droit de réclamer le loyer à chacun des signataires du contrat. Donc il faut bien sélectionner la personne avec qui vous voulez vous cohabiter.

Related posts

Choisir la piscine en béton et confier la construction aux meilleurs ouvriers

sophie

Comment lutter contre l’humidité et la moisissure ?

Laurent

Bien ranger ses vêtements d’hiver avant l’été

Laurent