Sante et Beaute

Epilation définitive, ma solution ultime

Epilation définitive, ma solution ultime
Notez cet article

Si comme moi, tu es brune. Tu dois surement te bagarrer avec tes poils noirs entre chaque épilation. J’ai eu l’occasion de pratiquer une épilation définitive bordeaux et je dois l’avouer, c’est la meilleure chose que j’ai pu faire pour venir à bout des cette pilosité.

La disparition est quasi définitive. Mais au départ, plusieurs séances sont nécessaires pour avoir un bon résultat. Et ce, sur une zone conséquente pour que le résultat ce voit quand même.

 

Plusieurs appareils s’offre à vous

Il faut un laser spécial pour réaliser cette technique. Et il existe différents lasers qui permettent un travail minutieux. Donc on peut le faire soi-même, mais il faut savoir que l’appareil est assez onéreux à l’achat.

Pour ma part, je me suis tournée vers le cabinet du Dr Martin-Chico à Eysines. C’est l’avantage de ne pas faire trop de kilomètre et j’avais eu de bons échos. Ce médecin pratique même les épilations définitives sur les hommes ! ça m’a fait rire car je m’imaginais les deux messieurs en train de discuter “poils”.

Et il m’a affirmé que son laser fonctionnait aussi bien sur les peaux claires, noires ou asiatiques.

 

Mais comment ça marche ?

L’appareil utilisé agit sur la mélamine. Ce pigment colore les poils qui est contenu dans la tige et le bulbe du poil. Le poil va pomper la puissance de la lumière du lasers qui va provoquer une chaleur à l’intérieur. Ce qui va entraîner une destruction des pigments contenus dans le poil mais heureusement, cela ne va pas du tout abîmer la peau qu’il y a autour. Le rayon du laser ne touche que ces atrocités qu’on a en horreur !

Et le Dr Martin-Chico utilise un appareil qui envoie la laser plus profond que d’autre machine, ça a l’intérêt de brûler aussi les petits vaisseaux présent à la base du bulbe.

 

Related posts

Qui appeler pour de l’aide psychologique à Marseille ? Nous savons

Franck

Les différents effets négatifs du stress

Laurent

Invisalign, l’orthodontie invisible

Laurent