Commerce et Economie

Les critères pour choisir un bon notaire

Les critères pour choisir un bon notaire
Notez cet article

L’époque des « notaires de famille » semble bien révolue. De nos jours, c’est le bouche à oreille qui a la côte quand il s’agit de trouver le professionnel qui va vous assister dans les démarches relatives à votre dossier de succession, de vente ou d’achat immobilier. Ainsi, si vous résidez par exemple à Béziers, Sète, Agde ou Frontignan, consultez donc votre réseau de connaissances pour trouver un bon notaire dans l’Hérault.

Quand faire appel à un notaire ?

Mais si votre dossier est particulièrement compliqué, le mieux, c’est de vous adresser à la chambre de notaires. En effet, certains notaires sont spécialisés dans des domaines précis, mais il vous sera difficile de savoir par vos propres moyens de quels domaines et de quels notaires il s’agit, car en raison de leur statut, ces officiers publics n’ont pas le droit de faire de la publicité.

La disponibilité est une qualité essentielle dans le choix d’un notaire. En effet, la réalisation d’une transaction dans les meilleures conditions nécessite des rapports humains de qualité. Un bon notaire dans l’Hérault doit donc se mettre à votre disposition pour répondre à toutes vos questions, que ce soit en rendez-vous, par mail ou par téléphone. Naturellement, l’efficacité, qui se démontre par une aisance à convaincre, caractérise un bon notaire. Mais attention, efficacité n’est pas toujours synonyme d’expérience !

De la pédagogie et de la discrétion

Le tact et la diplomatie doivent également se rencontrer chez un bon notaire. C’est particulièrement utile quand ce professionnel diligente un dossier dans lequel plusieurs parties sont impliquées, afin de ne pas émousser les susceptibilités. Par ailleurs, si le jardon juridique est son fort, ce n’est pas forcément celui de ses clients. Il doit donc savoir apprendre, et être patient.

La rédaction d’actes authentiques figure parmi les attributions d’un notaire, mais pas uniquement. En effet, sa mission est aussi de conseiller et d’assister ses clients dans des étapes de sa vie parfois difficiles à appréhender. Le secret professionnel doit donc faire partie de ses mots d’ordre : il ne doit donc pas communiquer à des tiers ce qu’on lui dit, ce qu’il voit et ce qu’il entend. Mais attention, le secret professionnel a ses limites : le notaire est tenu d’informer la cellule de Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins (TRACFIN) s’il soupçonne une affaire de blanchiment d’argent.

Related posts

Les cadeaux d’entreprise sont aujourd’hui l’une des meilleures propositions d’actions promotionnelles sur le marché

Laurent

LinkedIn : comment accroître votre visibilité ?

Claude

Comment choisir le bon logo pour son entreprise ?

sophie